Haute Fidélité

Elle vient de naître sous pavillon Plon et côté esthétique elle est carrément réussie. Chacun des ouvrages de la collection Fidelio rassemblera cinq auteurs invités à rendre hommage à leur « monstre sacré ». A l’origine de cette initiative, Dominique Guiou et Nicolas Gaudemet nous en disent plus.

Quelle est la genèse de Fidelio? Cette collection est-elle une résurrection améliorée de “Duetto”?

Dominique Guiou : J’ai lancé il y sept ans la collection Duetto. Le principe est très simple : un auteur en raconte un autre. C’est au départ une collection numérique, les Duettos sont des ebooks, par conséquent on ne peut les lire que sur des écrans. Avec Fidelio, nous proposons des livres. Chaque ouvrage regroupe cinq textes, sur le même principe. Cinq écrivains nous font aimer cinq autres écrivains. Chaque texte raconte une histoire d’amour, une belle histoire qui dure, qui finit toujours bien, un compagnonnage dans le temps avec un grand auteur.

Dominique Guiou
Dominique Guiou

Vous êtes deux directeurs de collection. C’est une question de complémentarité dans les thématiques? Autrement dit, qu’est-ce que l’un apporte à l’autre? Et vice versa. J’aurais pu aussi écrire: qu’est-ce-que vous vous apportez l’un l’autre? Mais ce site est aussi une forge d’expériences.

Nicolas Gaudemet : Nos sensibilités, et nos réseaux d’auteurs sont très complémentaires.

Dominique Guiou : Il est amusant de constater que nous n’avons pas du tout les mêmes références littéraires. Ce qui est bien avec la littérature, c’est cet incroyable champ des possibles.

La forme carrée s’est-elle immédiatement imposée?

Nicolas Gaudemet : La forme carrée est née des discussions avec Pauline Ferney, éditrice chez Plon. Nous souhaitions un format différent, petit, sobre et élégant. Le format carré rappelait par ailleurs le format album de musique en CD, avec une idée similaire à la collection Fidelio : on peut acheter pour un titre, ou un auteur, et on en découvre d’autres.

Couverture Esthètes japonais

Faut-il avoir lu tous les livres (et la chair est triste, hélas!) pour choisir cinq auteurs au final? Comment vous y prenez-vous?

Nicolas Gaudemet : Les textes naissent de rencontres. Nous discutons avec de nombreux auteurs, leur parlons de la collection, et souvent, ils s’exclament : j’aimerais écrire sur tel auteur ! Nous examinons alors si cela peut rentrer dans une des thématiques que nous avons programmées.

Dominique Guiou : Le fait de réunir cinq auteurs dans le même recueil permet au lecteur de découvrir des écrivains qu’il ne connait pas. Un lecteur peut acheter le recueil « esthètes japonais » parce qu’il aime Murakami ou Mishima, et la lecture des autres textes lui donnera peut-être l’envie de lire Kawabata ou Yuko Tsushima.

Couverture Chanteurs et Poètes

Les “esthètes japonais” et les “chanteurs et poètes” sont d’apparence éloignés l’un de l’autre à des années lumières. C’est un message subliminal pour signaler que vous embrasserez tous les univers?

Dominique Guiou : Nous avons en effet du travail avec la littérature et les milliers de grands livres à notre disposition. Notre idée n’est pas de proposer une bibliothèque idéale mais de faire écrire des auteurs sur leur passion littéraire. Ce sont des textes qui ressemblent souvent à des nouvelles. Chaque auteur s’approprie l’idée, et le résultat est toujours différent.

Nicolas Gaudemet
Nicolas Gaudemet

Quels sont les thèmes à venir? Entre autres, hein!

Nicolas Gaudemet : les prochains programmés parleront des classiques du XIXème siècle, avec notamment François Tallandier, Emmanuelle de Boyson, Sigolène Vinson sur Balzac, Stendhal, Hugo…, et de passions d’écrivaines : des autrices contemporaines qui racontent comment elles ont découvert leur écrivaine favorite. Les éditions Plon souhaitent installer Fidelio comme une collection littéraire. Quatre parutions sont prévues chaque année.

Chanteurs Poètes, éd.Plon, collection Fidelio, 118 pages, 13€

Esthètes japonais, éd.Plon, collection Fidelio, 102 pages, 13€

0 commentaire
8 likes
Article précédent : Un voile en lambeauxArticle suivant : Un amour d’Attal

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter
Derniers Articles
Les articles les plus populaires
Archives