IL VA VOUS FAIRE CHANTER (en français)

La chanson française est la nouvelle invitée de la collection « Petit éloge » des éditions Les Pérégrines. L’auteur de bande dessinée Didier Tronchet lui redit tout son amour. C’est pertinent, émouvant, hilarant.

Les éditions au si joli nom « Les Pérégrines » – choisi « en hommage au roman éponyme de Jeanne Bourin » écrit pour rappel Aude Chevrillon qui dirige la maison – comptent à leur catalogue une savoureuse collection baptisée « Petit éloge ». Il s’agit, poursuit-elle, de rassembler “des voix fortes et hardies, des plumes belles et singulières », de manière à « observer le monde par différentes fenêtres » et nous amener « à faire un pas de côté », « nous (livrer) des trajectoires inspirantes pour dessiner une société plus humaine ». Il semble en effet que nous en ayons chaque jour un peu plus besoin. Parmi les sujets déjà abordés, et l’éventail est large, on croise la gentillesse, la course cycliste, le baiser, David Bowie, la gratitude, le surf ou la jouissance féminine.  L’éloge qui vient d’arriver est consacré à la chanson française. Il est signé de l’auteur de bande dessinée Didier Tronchet lequel s’est tout naturellement chargé d’illustrer son propos avec une série purement et simplement hilarante, qu’a publiée Libération, sur le thème des « chansons déprimantes ». (« On ne dira jamais assez la puissance lacrymale de la chanson », note-t-il page 123). L’extrait qui clôt ce papier se rapporte à ce très pertinent aspect des choses avec lequel votre humble serviteur ne peut-être qu’absolument d’accord.

Illustration Birkin
‘Fuir le bonheur’, sorti en 1983, qu’a composé Serge Gainsbourg et interprété par Jane Birkin, revu par Didier Tronchet

Le principe de ces ouvrages tient à son découpage en plusieurs chapitres et non en texte d’un seul tenant. Le créateur de Raymond Calbuth et de Jean-Claude Tergal, également auteur du « Chanteur perdu », l’histoire d’un bibliothécaire en pleine dépression qui se met en tête de partir à la recherche de son chanteur préféré quand il était jeune (décidément…), nous raconte ainsi comment il est tombé dans la chanson française, comment la chanson l’a sauvé, comment, adolescent, il a été retourné en deux deux tours de sillons par Brassens, comment, son électrophone en surchauffe, il est devenu “l’ayatollah de la chansonnette”, ses tribulations de chanteur-lui-même, son premier disque vite remisé au fond d’un tiroir…

Tout cela est un bonheur certifié de lecture avec sourire constant en bandoulière, voire francs éclats de rire. Non seulement Didier Tronchet n’est pas, mais alors pas du tout, un personnage déprimant, mais en plus c’est super bien écrit, tout en ondulations, en pleins et en déliés discrets, on se croirait sur un voilier par mer douce.

Une bulle consolatrice

« La tristesse des chansons n’est pas le plus mauvais des refuges. C’est une bulle consolatrice, une amie qui ne vous juge pas, un oreiller dans lequel mordre. La tristesse, vécue frontalement dans le monde réel est sans échappatoire. Dans celle des chansons opère la transmutation qui est le propre de toute œuvre artistique. Le chagrin devenu mélodie est soudain supportable. Nous vient alors cette imagerie mystique selon laquelle chanteurs et chanteuse sont des saints protecteurs qui nous murmurent à l’oreille.

Couverture Petit éloge de la chanson française

Et quelques lignes plus loin : “La chanson drôle, en revanche, vieillit très mal (…) L’humour chanté est hautement périssable. (…) Si on a bien ri à la première écoute, les suivantes risquent d’être pénibles.(…) La chanson ne peut pas fonctionner comme le dessin d’humour qu’on ne regarde qu’une fois. Sa raison d’être est de perdurer. »

« Petit éloge de la chanson française », de Didier Tronchet, éd. Les Pérégrines, 189 pages, 12 €

0 commentaire
2 likes
Article précédent : Des Horts et sa Doris en orArticle suivant : Le mal d’amour soluble dans Desnos

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter
Derniers Articles
Les articles les plus populaires
Archives